Livres

changer de prénom coulmont PUL 2016 les courants contemporains de la sociologie coulmont béraud puf Sex-shops une histoire française Baptiste Coulmont Irene Roca Ortiz Editions Dilecta Paris 2007

Sur le blog

The little guys of French sociology. Anonyms and pseudonyms in sociological litterature.

This text is a quick and dirty translation of the main arguments of “le petit peuple des sociologues” (published in Genèses, 2017, n.107). First names are often used to identify characters in books and article written by French sociologists. This is rather new. Why are French sociologists increasingly using first names? Who gets to be […]

Le petit peuple

Didier, Jocelyne, Fatou et les autres… pourquoi donc les enquêtés des sociologues ont-ils un prénom ? Parce que c’est un outil distinctif ? Parce que le prénom est devenu un terme d’interpellation ? Parce que le prénom construit le personnage d’un récit ? Parce qu’il reflète la position sociale et toute une série de variables indicibles importées en contrebande ?

Pour l’anonymisation, voir Coulmont ?

Il y a quelques années, j’ai mis en ligne un outil permettant l’anonymisation des enquêtés : à partir des résultats nominatifs au bac, j’ai regroupé les prénoms qui obtenaient le même profil de résultats. Après quelques années, cet outil commence à être utilisé [j’en avais parlé en 2012]. Et parfois, celles et ceux qui l’utilisent […]

Une petite prime à la difficulté

Il y a peu de femmes députées, mais depuis la loi sur la parité, il y a presque autant de candidats que de candidates. Certes. Mais les femmes sont investies, en tendance, dans des circonscriptions plus difficiles à gagner. On peut mettre cela en évidence en prenant les candidatures aux élections législatives de 2012. On […]

Un peu d’imputation

Les résultats électoraux publiés sur opendata.paris.fr sont de bonne qualité : ils proviennent directement du bureau des élections de la ville de Paris. Mais il y a de petites bizarreries dans le nombre de votes par procuration de quelques bureaux de vote. C’est assez habituel : le nombre de votes par procuration ne change pas […]

Des recours différents à la procuration

Le graphique suivant est complexe, mais le résultat est intéressant : la procuration des « beaux quartiers » n’est pas celle des autres quartiers parisiens. cliquez pour agrandir Examinons-le pas à pas. Tout d’abord, j’ai calculé, pour chacun des 896 bureaux de vote parisiens, la composition par âge (18-25 ans, 26-35 ans… jusqu’aux 65 ans […]