Dupont n’est pas du Pont. Sociographie de la noblesse d’apparence

Résumé. Sur plusieurs siècles, et surtout au XIXe siècle, la fréquence des noms de famille à particule dans divers secteurs des élites de la société française diminue. Mais cette population n’est pas encore un groupe moyen : elle exhibe, aujourd’hui, des spécificités résidentielles, culturelles et politiques.

Mots clés. noblesse, mobilité, statut social, France, XIXe-XXe siècles

 

Abstract. Dupont is not du Pont: A Statistical Analysis of Noble-Sounding Names.
Over several centuries, and especially during the 19th century, the frequency of aristo- cratic names (noms à particule) in various French elites decreased. However, this popu- lation has not yet merged into the middle classes : it still exhibits specific residential, cultural and political traits today.

Keywords. nobility, mobility, social status, France, nineteenth-twentieth centuries
 
Références : Baptiste Coulmont, « Dupont n’est pas du Pont. Sociographie de la noblesse d’apparence », Histoire & mesure, 2019, 34(2), p.153-192
 

Dans la presse :

  1. Le particulier profil des porteurs de patronymes à particule, par Xavier Molénat, dans Alternatives économiques

Documents complémentaires :

  1. Petite vidéo résumée sur youtube :
  2. Tableau mis à jour (2020) :

    lien vers le tableau
  3. Sur le blog : Evêques à particule
  4. Sur le blog : Taisez-vous, Vicomte arriéré
  5. Sur le blog : Le petit remplacement. Sur la fécondité des nobles (d’apparence)
  6. Sur le blog : L’honneur et le mérite
  7. Sur le blog : Habit vert et sang bleu
  8. Sur le blog : Aristocrates de tous pays, corrélez-vous !
  9. Sur le blog : Monsieur de l’Isle
  10. Sur le blog : Où sont les nobles ?
  11. Sur le blog : Entrepreneurs à particule
  12. Sur le blog : Les particules électorales
  13. Sur le blog : Le beau linge
  14. Sur le blog : Le poids du nom