Billet

Mutafukaz

Billet publié le 30/08/2006

Coulmont caricatureDans un monde finalement pas si lointain mais assez étrange, des petites figurines colorées en plastique (des “Qee”) sont collectionnées par des fans (pour les ignorants, voici une gallerie de Qee). Run a créé quelques uns de ces jouets pour adultes. Mais son grand projet semble être une bande dessinée en trois tomes, Mutafukaz, dont le premier volume, Dark Meat City, vient de sortir. J’ai eu la chance de pouvoir le lire presque en avant-première, et avec une dédicace-caricature.
Le plus intéressant, dans ce livre, semble être le fouillis des inspirations (il y a un chat à appareil dentaire sans doigts, des allusions à des présentatrices télé) et l’instabilité de la position de l’auteur : il y a un carnet de travail à la fin du livre, avec certains matériaux utilisés par la suite dans la BD ; l’introduction fait apparaître un narrateur-auteur ; et au milieu du livre “Run” lui-même — ou son double fictionnel — s’amuse à sauver les personnages principaux. Et en plus, il y a une “vraie histoire”. A lire, avec, en parallèle, la critique radicale de Los Angeles par Mike Davis, City of Quartz.

1 commentaire

Un commentaire par seeck (10/09/2006 à 22:57)

Le site est top : http://www.mutafukaz.com