Categories

Archives

Billet

Genre et sexualité

Billet publié le 12/07/2007

La fin des années soixante est une période de mise en question de certaines normes de genre. Les hippies, aux cheveux longs, posent problème.
Le Parisien Libéré 1969 novembreCe dessin humoristique, paru dans Le Parisien Libéré en novembre 1969, résume — et rend complexe — la question hippie. Une dame pipi — donc experte en normes de genre, puisqu’elle est responsable de l’orientation des personnes, est perplexe face à l’innovation vestimentaire :

Hier, dans King’s Road, on a pu voir un superbe gaillard, grand et musclé, vêtu d’un chandail et d’une jupe à mi-mollet, déambuler au bras d’une jolie fille en pantalon.

Mais la situation britannique est plus complexe : “Jusqu’alors, quand on voyait quelqu’un en jupe, à Londres comme ailleurs, c’était une femme ou un Ecossais.” Un Ecossais portant le kilt traditionnel, inventé vers 1727, mais, comme le souligne Anne-Marie Thiesse, “qui dégage élégamment les mollets virils”. L’Ecossaise — la femme — porte aussi une jupe.
En 1969, c’est la constitution de couples “inversés”, où l’homme porte jupe et la femme pantalon, qui étonne.
Sans doute, me direz-vous, presque quarante ans plus tard, ces choses n’étonnent plus…. Et pourtant, un petit article dans le Canard Enchaîné d’hier, sur le festival non-mixte Cineffable, rassurera les observateurs :
Canard Enchaine 2007 juillet 11 Cineffable LesbiennesCertes ce n’est pas tout à fait la même chose : il s’agit ici de l’étonnement de gardiens du mixte face aux pratiques d’un festival lesbien et féministe revendiquant une possibilité de non-mixité qui ne soit pas de la non-mixité masculine (qui ne pose pas souvent problème).
Le Canard repère cependant ce qu’il présente comme une faille : la possibilité, selon les organisatrices du festival, d’accueillir les femmes non-biologiques. Comment le journaliste du Canard comprend cela ? Comme une allusion à certaines normes de genre : “Un coup de rouge à lèvres et une perruque : pour les mecs désireux d’entrer, c’est la porte ouverte…”
Pour aller plus loin, et avoir une idée plus précise des oppositions à Cineffable, il est possible de consulter Le Perroquet libéré (repris par une nuée de blogs d’extrème droite). Il est probable que l’Observatoire du Communautarisme va s’en emparer… Interdire un festival aux hommes, un crime de lèse-majesté !

2 commentaires

Un commentaire par Glapyn (15/07/2007 à 21:42)

Le canard enchainé pourrait essayer de varier ses titres d’articles.
http://glapyn.online.fr/blog/pivot/entry.php?id=91

Un commentaire par jeromehej (13/10/2007 à 15:07)

Bonjour,

je suis un homme avec femme et enfants et je porte des jupes de façon masculine.

Un homme peut porter des jupes tout en restant mec. Les femmes ont su nous montrer qu’elles savaient rester femmes tout en portant des pantalons, alors qu’elles ne pouvaient en porter il y a un siècle.

Que ce soit avec pantalon ou jupe, çà fera féminin ou masculin selon le style du pantalon ou de la jupe et en fonction des autres vêtements qui l’accompagnent.

Pour vous donner une idée de ce que je porte et des actions que je mène pour aider le retour de la jupe dans la garde-robe masculine, je vous invite à visiter mon site perso : http://www.jupeskirt.eu. On y trouve aussi les articles de médias (papier et télévisé) dont j’ai fait l’objet, ceux que j’ai rédigés, mes anecdotes, des photos et des liens vers des sites de vente de jupes pour hommes.

Jupement votre
Jérôme