Categories

Archives

Billet

Les agences d’intérim industriel

Billet publié le 27/07/2007

Ce matin, dans le New York Times, un article sur les Google Maps Mashups, à savoir, en bon français, la réunion des facultés cartographiques du Grand Oracle Omniscient Gardien des Longitudes et de l’Elévation [dit G.O.O.G.L.E.] et de données externes :

the Web mapping revolution began in earnest two years ago, when leading Internet companies first allowed programmers to merge their maps with data from outside sources to make “mash-ups.” Since then, for example, more than 50,000 programmers have used Google Maps to create mash-ups for things like apartment rentals in San Francisco and the paths of airplanes in flight.
source : With Tools on Web, Amateurs Reshape Mapmaking

Après avoir, récemment, utilisé les services de mapbuilder pour cartographier les établissements scolaires de Paris (voir ce billet), voilà que j’y reviens, avec un mashup des “agences d’intérim industriel” de la région de Chicago, en appui au travail de doctorat de Sébastien Chauvin, “Agences de travail journalier et mouvements sociaux de travailleurs précaires à Chicago”.
agences d’intérim industriel - officiellement baptisées de day labor
Cliquez pour zoomer… (attention – Safari sous OS X peine un peu), la carte complète est sur http://coulmont.com/chauvin.html

J’ai utilisé la même méthode qu’avec les écoles parisiennes mentionnées plus haut : à partir d’une liste d’adresses au format EXCEL, mapbuilder géolocalise et crée une googlemap. Ensuite, il est possible de décorer à sa sauce : par exemple, ici, la majorité des agences est en rose-transparent, ce qui permet de différencier les agences proches les unes des autres. Cette carte n’a, ici, qu’un but d’illustration, mais les connaisseurs de Chicago, qui s’amuseront à zoomer et à voyager sur la carte, reconnaîtront des différences entre quartiers : le “South Side”, dans son acception large, au sud de la E ou W 26th st., est vide d’agences. D’autres quartiers semblent bien mieux fournis.
Il manque à cette carte quelques calques, représentant par exemple les frontières des différents quartiers de Chicago et leur composition raciale. Je n’ai pas encore compris comment ajouter rapidement les données du recensement (c’est possible avec Google Earth, mais plus difficile avec Google Maps, apparemment).
Celles et ceux que les agences d’intérim industriel passionnent ne manqueront pas d’assister à la soutenance prochaine de la thèse de Sébastien Chauvin, où seront révélés tous les mystères qui demeurent…

1 commentaire

Un commentaire par Fabiani (01/08/2007 à 15:22)

La chose devait arriver. Lisette m’a tagué. Ce qui veut dire que je dois dire cinq choses que je n’ai jamais dites aux lecteurs et taguer moi-même cinq autres bloggueurs. Je m’exécute, même si je ne suis pas un inconditionnel des chaînes. Les cinq inédits d’abord :

1° Le premier disque que je me suis acheté était le 33 tours 30 cm de Claude François sur lequel il y avait “Belles, belles, belles”, “Des bises de moi pour toi” et “Pauvre petite fille riche”. J’ai perdu le disque lors d’un déménagement en Corse. L’année de l’achat : 1963.

2° C’est en voyant le Barbier de Séville, avec le regretté Gabriello, dans la cour de la mairie de Venaco, que je suis devenu fan de théâtre. L’année : incertaine. Probablement entre 1959 et 1961.

3° Je dois rassurer régulièrement ma famille lorsque je brocarde gentiment mes amis Roger et Stéphane sur le blog. Ma mère croit qu’ils vont venir la nuit me casser la figure et mon fils croit que ma réputation de sociologue est perdue. Je les rassure tant bien que mal.

4° L’écrivain vivant français que je préfère est Christian Gailly.

5° Je possède une oeuvre de Cueco (La route d’en haut). Comme moi, Cueco adore deux femmes sociologues, Raymonde Moulin et Nathalie Heinich. Vous voyez que j’aime un grand nombre de mes collègues.

Pour ce qui est des tags, je suis un peu embarrassé. Je vais réfléchir et j’en donnerai un par jour. Le premier choisi, parce qu’il s’agit aussi d’une remarquable collègue, est le Sémioblog de Virginie Spies (blogroll).
Inutile de maintenir un suspense fictif : les autres tagués sont : Emmanuel Ethis, Damien Malinas, Baptiste Coulmont et José Luis Moreno Pestana.