Categories

Archives

Billet

heures complémentaires

Billet publié le 11/04/2008

Les mailing-listes ont chauffé aujourd’hui, avec une missive (en PDF) annonçant une augmentation du taux horaire des heures supplémentaires.
heures complémentairs
Il s’avère que c’est un canular, un faux grossier déclare même un collègue.

Un démenti officiel est rapidement tombé, et je crois effectivement que c’est un faux grossier. Il y a toute les recettes d’un bon troll dans cette lettre : langage trop direct, mauvaise foi.
Ce qui est significatif en revanche, c’est la vitesse à laquelle elle a fait le tour des universitaires et donc du crédit qui lui a été porté.
source : griffonages

Le faux n’est pas si grossier que ça… le mauvais scan d’une lettre officielle ressemble à ce que l’on reçoit assez souvent : la forme y est.
J’aime bien les canulars… et j’aimerais bien savoir quelle est son origine.

Mise à jour : voici le démenti ministériel :
heures complémentaires démenti

Deuxième mise à jour : le ministère va porter plainte :
Le ministère victime d’un “faux courrier” et porte plainte :

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est victime d’un “faux courrier” intitulé “charges d’enseignement et heures complémentaires”, qui “évoque une augmentation de la charge d’enseignement des enseignants chercheurs pour réduire le déficit public”. Le ministère oppose un démenti formel à ce faux et va porter plainte pour faux et usage de faux auprès du procureur de la République.

4 commentaires

Un commentaire par André Gunthert (12/04/2008 à 10:13)

Pas si grossier, dans la forme – mais surtout très crédible, sur le fond! :-)

Un commentaire par christian Pihet (12/04/2008 à 14:25)

C’est sans doute à cause de l’atmosphère générale de surcharge de travail et de demande incessante “de faites encore plus avec les mêmes moyens” adressée aux enseignants-chercheurs que ce faux a pu se diffuser si vite : je l’ai reçu quatre fois hier.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (13/04/2008 à 13:44)

Les auteurs de ce canular ont probablement été dépassés par son succès. Et je me demande ce qu’ils risquent après avoir utilisé, comme l’écrit Bernard Saint-Girons, “le timbre de la DGES”.

Un commentaire par Valerio (29/04/2008 à 0:24)

bof, ce «faux grossier» est bcp moins grotesque, ubuesque, débile, malhonnête, scélérat (etc.) que le rapport Pochard… Pour commencer, il ne comporte qu’une seule faute de français.

Hum, le document est censé être faux mais n’est pas censé être infondé…