Categories

Archives

Billet

Colère universitaire

Billet publié le 09/01/2009

Depuis quelques semaines, la colère monte. Suppressions de postes, diminution de budgets, éradication des post-doctorats… plusieurs groupes se sont plaints. Les présidents d’université en décembre. Des chercheurs et universitaires aussi.
Certains départements traditionnellement peu grévistes s’inquiètent fortement, ne serait-ce que parce que les concours de recrutement des professeurs du secondaire vont être supprimés ou profondément modifiés (c’est la “mastérisation”, qui élimine aussi l’année de stage rémunérée des jeunes professeurs).
Même les Instituts Universitaires de Technologie “bougent”, eux qui pensaient que la LRU leur bénéficierait… et qui voient la balance des pouvoirs pencher dans l’autre sens.

Récemment une “tribune libre” dans Le Monde, intitulée “Université : pas de normalisation par le bas”, était signée par des collègues estimés et respectés (Christophe Charle et Bernard Lahire entre autres). Une autre, dans La Tribune, comparait la France à d’autres pays.

Un préavis de grève a été déposé à l’université de Limoges, et les initiatives peuvent être suivies sur universitedemocratique.blogspot.com.

Sur une liste de diffusion, un collègue écrit :

Il faut aussi savoir commencer une grève…
Pour information, une quarantaine d’enseignants chercheurs de la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l’université de Lille 2 ont adopté à l’unanimité moins trois abstentions le principe de la rétention des notes et de la non participation aux jury qui se tiendront chez nous dans une quinzaine de jours. Pour commencer.

J’avoue commencer à avoir du mal à suivre précisément les initiatives… Mais elles sont nombreuses.
Il y a quelques mois, le ministère de l’enseignement supérieur, privé des services d’espionnage des Renseignements Généraux, lançait un appel d’offre sur le repérage des lanceurs d’alerte. Ce billet devrait rendre service.

4 commentaires

Un commentaire par Fr. (11/01/2009 à 1:16)

Je n’arrive plus à poster de commentaires sur le premier billet 2009 !

Un commentaire par Fr. (11/01/2009 à 1:16)

Ah, ici ça marche.

Un commentaire par Fr. (11/01/2009 à 1:22)

J’ai l’impression que les personnels qui se mobilisent sur le décret sont plus nombreux que ceux mobilisés lors de la LRU (dans mon institut, les étudiants étaient seuls ou presque à faire face). Est-ce que ce paradoxe se vérifie dans les faits, et le cas échéant, est-ce que ce n’est pas un exemple typique de myopic behaviour chez les agents ?

Un commentaire par Alexandra G (12/01/2009 à 19:09)

C’est hors sujet mais j’ai pensé que cet article publié dans Le Monde pouvait avoir sa place sur ce blog :
http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/01/12/les-japonais-fous-de-sex-toys_1140759_3238.html#xtor=EPR-32280155&ens_id=628868