Billet

La danse étrange des mariages

Billet publié le 19/08/2010

Récemment, Timothée Poisot, en étudiant la répartition annuelle des mariages, se demandait pourquoi les variations mensuelles semblaient cycliques. En juin par exemple, tout les 5 ans environ, le nombre de mariage est plus élevé que la moyenne des années précédentes.
Je pensais au début que c’était lié aux congés mobiles. Mais il n’y en a pas en juin. @abracarioca sur twitter, apporta la solution : c’est lié au nombre de samedis dans le mois. Il y a des années ou juin est un mois à 4 samedis, et d’autres ou c’est un mois à 5 samedis.
Dans le graphique ci-dessous, qui représente le nombre de mariages entre mai (mois n°5) et octobre (mois n°10) entre 1975 et 2010, les mois à 5 samedis sont marqués d’un rond rouge.

version PDF plus lisible

Cette représentation graphique me suffit pour conclure qu’@abracarioca avait raison. Pour les mois d’été, compter 5 samedis fait augmenter le nombre de mariages.

4 commentaires

Un commentaire par Tweets that mention Baptiste Coulmont » La danse étrange des mariages -- Topsy.com (19/08/2010 à 13:01)

[...] This post was mentioned on Twitter by coulmont and Anna , Anna . Anna said: RT @coulmont: Danse des mariages http://coulmont.com/blog/2010/08/19/la-danse-etrange-des-mariages/ collab. @tpoi http://is.gd/ejfGy et @abracarioca [...]

Un commentaire par A quick analysis of the trends in the number of weddings in France (1975–2010) | Timothée Poisot (19/08/2010 à 16:35)

[...] (Aug. 19, 2010) : Baptiste Coulmont offers the solution to the 5-years fluctuation  (in french): as it turns out, when there are 5 saturdays in a month, it has more weddings than the years around [...]

Un commentaire par Etienne (20/08/2010 à 12:53)

Ca montre bien que son étude a un gros problème méthodologique : il aurait été plus simple et plus intéressant de voir la répartition des mariages par semaine et pas par mois… Par exemple de compter le nombre de mariage sur la semaine 25, dont le W.E. est tantot en mai, tantôt en juin. Ainsi le problème est résolu et on peut se pencher sur le fond de la question, sans se poser des quiestions métaphysique sur le fonctionnement du calendrier grégorien…

Un commentaire par Baptiste Coulmont (20/08/2010 à 14:36)

> Etienne : “Plus simple” dites-vous ? Envoyez-moi donc les données dont vous disposez, avec le nombre de mariages par semaine… Si jamais vous arrivez à mettre la main dessus. Car si la répartition mensuelle est très facile d’accès (c’est sur le site de l’INSEE au format CSV), la répartition hebdomadaire est, à mon avis, beaucoup plus difficile à trouver.