Billet

Quelques courbes de niveau

Billet publié le 14/11/2010

Sur la carte suivante, chaque point représente le lieu de réunion d’une “église d’expression africaine” :

Cette série de points montre la dispersion, mais ne permet pas de repérer “immédiatement” une sorte de centre. Ce que fait la carte suivante, à lire comme des courbes de niveau. Il y a peut-être des espaces “inégalement religieux”.

Mais que trouve-t-on donc au centre ? Des églises plus anciennement implantées ? des “grosses” églises qui attirent, comme un supermarché des petits concurrents différenciés, d’autres églises, plus petites, qui tentent de capter le public… ?
Ces cartes ont été produites à partir de cet exemple de cartographie du crime à Houston, TX.

2 commentaires

Un commentaire par étienne (14/11/2010 à 22:59)

Très joli!
Je ne connais pas bien l’outil, mais je suis curieux: est-ce que la carte de niveau n’a pas plus de sens quand il existe un centre bien défini (par ex., une église centrale, ou sans mauvaise intention une maladie, comme en épidémiologie) dont on chercherait à mesurer la radiation (en regardant les réunions autour d’elle/ cas déclarés de maladie). Ici, j’ai l’impression que le logiciel choisit lui-même un centre (la plus grosse concentration de points), puis trace des courbes de niveau. Mais si le centre avait été différent (et visiblement il s’en faut de peu), la carte aurait une allure assez nettement différent, non?
Bref, comment ca marche? (le site d’origine est en maintenance pour moi)

Un commentaire par Baptiste Coulmont (15/11/2010 à 10:33)

>Etienne : s’il y avait deux “centres”, cela se verrait sur les courbes de niveau (il y aurait deux pics). Bien entendu, tout dépend des paramètres avec lesquels l’on configure l’instruction geom_density2d.