Categories

Archives

Billet

Prénoms et bourgeoisie

Billet publié le 08/10/2012

Chaque année depuis… oh, au moins 1967 (mais surtout depuis la fin des années 1990), le Figaro publie un palmarès des prénoms à partir du “carnet”, c’est à dire les annonces de naissance publiées par les parents.
Voici un exemple d’annonce du “Figaro” :

Où un couple versaillais y annonce la naissance (et surtout le prénom) de leur sixième enfant. On remarquera le caractère rare de la plupart des prénoms (Aimery étant peut-être le moins rare).
Et ce sont des prénoms rares, même pour le Figaro, dont le palmarès est reproduit ici (source: Carnet des prénoms, 2013):

Mais : “Erminie” et “Aimery” se trouvaient dans une liste de prénoms recommandés par Le Figaro dans le “Carnet des prénoms 2012“. Ce carnet n’est peut-être pas qu’un reflet de ce qui se passe, il est peut-être aussi un guide pour le choix, quand plus aucune règle n’existe sinon celle — problématique — du goût parental.

Quand la bourgeoisie (et l’aristocratie) se met en scène, elle utilise aussi les prénoms. Vous trouverez sur le tumblr de la “ligue [parodique] des officiers d’état civil” une contrepartie “populaire” à ces choix bourgeois, publiée dans la presse locale.

Pour les années précédentes : 2011, la bourgeoisie par les prénoms, 2010, prénoms bourgeois, 2008…;