Billet

Le rythme amoureux

Billet publié le 07/01/2014

saisons-naissances-smallLa chose est connue par de nombreux travaux, mais je voulais continuer mon exploration des rythmes sociaux.
Voici donc, à partir des données quotidiennes de l’état civil de 1968 à 2011 (naissances), disponibles sur le site de l’INSEE, une estimation du rythme des conceptions. J’ai soustrait 9 mois [9 fois 30 jours] au jour des naissances :

conception
Le mois d’août est propice aux conceptions, ainsi que les vacances (bien arrosées) de Noël.

En cliquant sur l’image, vous pourrez même distinguer le pic de la Saint-Valentin (14 février) qui donne lieu à un peu plus de naissances que la moyenne de février.

Les choses ont bien changé depuis 1968 : le pic de mai a disparu :
saisons-naissances

Parmi les choses à lire : A. Régnier Loillier, “Évolution de la saisonnalité des naissances en France de 1975 à nos jours“, Population, 2010.

9 commentaires

Un commentaire par maxime (07/01/2014 à 11:15)

Les vacances de noël? Il semble plutôt qu’on ait un gros creux en décembre et que le pic soit en janvier. Les conceptions ne sont t’elles pas plutôt marqués en début de période? (début des vacances, début de l’année scolaire, début de l’année)

Un commentaire par Baptiste Coulmont (07/01/2014 à 11:19)

Le pic se situe autour du premier janvier (et donc pendant les vacances de Noël). On voit mieux les choses en cliquant sur l’image http://coulmont.com/vordpress/wp-content/uploads/2014/01/conception.png

Un commentaire par Fr. (07/01/2014 à 15:18)

Je peux me tromper, mais je crois que c’est un peu trop lissé, la courbe ne descend pas assez en décembre, par exemple. Je ne le remarque que parce que ça m’arrive souvent. Si tu es en LOESS, tu voudras peut-être aussi tester un estimateur à splines cubiques :

library(MASS)
library(splines)

p + geom_smooth(method = “rlm”, formula = y ~ ns(x, 3)) # ou plus

Un commentaire par DR (07/01/2014 à 20:52)

Est-ce que le pic de la Saint Valentin tombe pile le 14? Pour commenter les différences à une semaine voire un jour près, il faudrait que les grossesses en France durent bien 270 jours, en moyenne. Pourtant j’aurais eu tendance à penser qu’en pratique, la moyenne c’était plutôt un petit peu moins (il y a davantage d’enfants qui naissent en avance que d’enfants qui naissent plus de qq jours après le terme) ? Dans cet article sur lequel on tombe dès que l’on cherche (wikipedia…) ils donnent une durée médiane de 268 jours, ça fait déjà 2 de moins: http://humrep.oxfordjournals.org/content/28/10/2848
… et en comptant les petits points j’ai l’impression que le pic de février tombe le 12, mais c’est peut-être de l’autopersuasion :)

Un commentaire par Baptiste Coulmont (07/01/2014 à 21:24)

comme j’ai soustrait 9*30 et non pas (5*30 + 4*31) … il faut prendre ce graphique comme une première approximation un peu grossière

Un commentaire par Baptiste Coulmont (07/01/2014 à 21:38)

> FR. : LOESS en effet. Je vais regarder splines.

Un commentaire par Arthur Charpentier (@freakonometrics) (08/01/2014 à 3:26)

l’analyse des données quotidienne permet de bien s’amuser, par exemple avec la baisse des naissances le week end, cf http://freakonometrics.hypotheses.org/1405 et http://freakonometrics.hypotheses.org/2390

Un commentaire par Fr. (08/01/2014 à 9:47)

Sur ta première courbe, tu as des pics descendants vers décembre et février, mais la courbe n’a pas assez de liberté pour descendre suffisamment bas.

LOESS place une moyenne mobile, RLM place une polynomiale, dont tu donnes toi-même le nombre de noeuds dans lequel tu veux découper la série.

Un commentaire par Greg (23/02/2014 à 12:40)

“Une première approximation un peu grossère”, certes.
D’ailleurs, il me semble qu’en moyenne on est assez loin des 9*30 jours (y au moins une semaine d’écart avec ça)

voir par exemple : http://www.easydna.fr/test-sexe-bebe/calculer-concevoir-jour-j.html
(source pas très terrible, mais au moins ils expliquent)