Billet

Géographie de la procuration

Billet publié le 27/05/2014

Les votes par procuration, à Paris, lors des Européennes de mai 2014, ont été plus fréquents dans les arrondissements centraux.
procuration-europeennes-2014
[Alors que, lors des Présidentielles ou des Législatives, septième, huitième et seizième ont un recours plus intense que d'autres arrondissements... Petite modification, donc, à prendre en compte.]

3 commentaires

Un commentaire par DM (31/05/2014 à 9:29)

On dirait, encore une fois, qu’on a l’opposition milieux populaires vs milieux plus riches. Il serait intéressant de connaître les causes. Hypothèses extra-politiques:
- Les riches voyagent plus, que ce soit pour raisons personnelles ou professionnelles.
- Les riches ont la disponibilité d’horaires qui leur permet d’aller faire les formalités de procuration (aller au commissariat ou au tribunal aux heures ouvrables, ce qui est difficile quand on a travail à heures fixes + enfants).
- Les riches connaissent mieux la procédure.

Hypothèse politique: plus grande abstention chez les pauvres, donc peu d’intérêt pour la procuration.

Un commentaire par Un blog est un réseau (03/06/2014 à 13:30)

[…] de visualisation d’une vie, d’OpenStreet map, de références pour datajournalistes, de géographie de la procuration, de cartes historiques dans minecraft, sans oublier les billets DIVERS et VARIES où l’on […]

Un commentaire par Régis (12/06/2014 à 16:40)

Vous aviez déjà fait le même constat à propos des arrondissements de Lyon, où le 2e et le 6e, habités par la bourgeoisie, sont plus marqués par le vote par procuration. Cela dit, le 1er arrondissement où cohabitent des milieux populaires, des bourgeois fauchés et des “alternatifs” font de même… enfin il faut tenir compte, dans les arrondissements aisés, du vote dans la résidence secondaire à la campagne où on a une maison de famille…