Categories

Archives

En ligne, tous…

Voilà un nouveau collègue en ligne : http://pierremerckle.fr/ (Pierre Mercklé, de l’ENS Lyon). À ajouter, donc, à la Liste des sociologues en ligne (ayant acheté leur nom-de-domaine).

Tout doux, tout doux : encore du fétichisme

La liste des fétichismes est immense.

  • Certains peuvent faire froncer les sourcils : “ouille, ça doit faire mal”. D’autres semblent a piori plus amusants. Le fétichisme du “mohair” fait partie de la dernière catégorie.
    Mais qui peut donc apprécier autant “une partie de jambes en laine” (en dehors des soirs de grand froid) ? Les partisans et partisanes (assez peu nombreux, apparemment) se retrouvent sur une partie “adulte” de doctissimo pour échanger patrons et pelotes. Sans que l’on sache bien s’il faille crier “Fake”.
    La chose, de toute façon, avait été remarquée il y a quelques années, par Vice, par Brain Magazine et, quelque part, par Maïa Mazaurette, qui signalait ce lien Woolite. J’en parle pour garder ces liens en mémoire.
    Ailleurs (NSFW) sur Flickr.

D’autres fétichismes ?

  • La cartographie avec R, signalé par Quanti.
  • Les gens qui n’utilisent plus de savon
  • Luc Boltanski sur la Vie-des-idées, et une lecture américaine de Boltanski, sur orgtheory
  • Une allusion lettrée à Rabbi Jacob.
  • « Les formes d’un lapin ou d’un renne en chocolat avec un ruban rouge ne peuvent être enregistrées en tant que marques communautaires » PDF.
  • Barricades ?

    Paris 8 bruisse en ce moment d’un mouvement social. Et, en entrant dans la salle des enseignants du département de sociologie [nous n’avons aucun bureau, l’université n’a pas prévu que les chercheurs et enseignants puissent y travailler] j’ai cru qu’une barricade avait été dressée à l’intérieur.
    Mais en fait, non.

    Il apparaît que les services dédiés à la peinture ont décidé d’utiliser la semaine de la rentrée pour repeindre la salle des enseignants, plutôt que de le faire pendant les congés. Et, pour repeindre, ils ont mis tous les meubles au milieu, et les ont protégés d’une feuille plastique. Très bonne idée.
    Pendant ce temps là, la fenêtre de la salle C224 est toujours cassée (depuis janvier, elle ne ferme pas, et n’a pas été réparée malgré les demandes). Et seul un quart des lampes fonctionnent en B232 (ceux qui y font cours, le soir, le font dans la pénombre, accentuée par les murs gris et taggés qui seront repeints… un jour). Il n’y a plus de serviettes dans les toilettes du bâtiment B (puisque la grippe est passée, il n’y a plus à être propre, apparemment).

    Et puisque nous parlons de Paris 8 et de ses toilettes dégoûtantes : voici un texte ethnographique sur les toilettes des colocations étudiantes en France (en anglais).

    Et quelques liens dans le désordre :

    Les territoires de la délivrance, la thèse de Sarah Demart sur les églises pentecôtises congolaises en Belgique et en France (et au Congo)… est en ligne. C’est une thèse touffue.

    Tout le monde aime les daltoniens (disponible en t-shirt).

    Des sociologues en ligne

    Une liste de sites internet de sociologues (français). N’ont été retenus que les sites ayant un nom de domaine propre (pas les pages personnelles, pas les blogs hébergés sur blogspot ou overblog, ni sur free.fr).
    Serge Paugam : http://www.serge-paugam.fr/
    Laurent Mucchielli : http://www.laurent-mucchielli.org/
    Cécile Van De Velde : http://cvandevelde.com/
    François de Singly : http://www.singly.org/francois/
    Olivier Martin : http://www.olivier-martin.fr/
    Olivier Bobineau : http://www.olivierbobineau.com/ (attention, son site fait ouvrir une pop-up publicitaire…)
    Jean-Pierre Durand : http://www.jean-pierredurand.com/
    Louis Chauvel : http://www.louischauvel.org/
    Bruno Latour : http://www.bruno-latour.fr/ (à mon avis, c’est un site réalisé par un fan, pas par Latour lui-même)
    Albert Piette : http://www.albertpiette.net/ (il est Belge, mais ça compte comme un Français)

    et bien entendu : Baptiste Coulmont : http://coulmont.com (on n’arrêtera jamais l’autocitation).
     
    J’en ai certainement oublié. J’ai bien vérifié que Pierre-Paul (Zalio) ni Pierre-Michel (Menger) n’avaient pas de nom de domaine. Ni Nathalie Heinich, ni Alain Quemin. Mais si vous connaissez d’autres égos surdimensionnés ayant acheté leur point-com ou leur point-net, merci de le signaler en commentaire.

    Mise à jour :
    Natacha Chetcuti : http://www.natachachetcuti.com/
    Vincent de Gaulejac : http://www.vincentdegaulejac.com/
    Marie-Victoire Louis : http://marievictoirelouis.net/
    Nicolas Jounin : http://www.nicolasjounin.com/
    Yves Sintomer : http://sintomer.net
    Philippe Robert : http://www.phrobert.fr/
    Jacques Donzelot : http://donzelot.org/

    Poursuite de la mise à jour :
    Régis Dericquebourg : http://WWW.regis-dericquebourg.com
    Pierre Mercklé : http://pierremerckle.fr
    Vincent Dubois : http://vincentdubois-socialscience.eu
    Stéphane Dorin : http://www.stephanedorin.com/
    Geoffroy de Lagasnerie : http://geoffroydelagasnerie.com/

    Mots valises

    Tous en liste (sic) !

    1. L’anthropopotame, je ne sais pas qui c’est. Mais son côté “tête de mule” m’amuse. À la lecture, car je ne suis pas certain que l’avoir comme collègue m’amuserait.
    2. Énermouvant, le dernier numéro du Tigre
    3. Radical de gauche ou gauche radicale ? Ah que le français est subtil. L’un désigne un vieux croûton tout mou, du moudujnou politique. L’autre la virilité révolutionnaire sûre d’elle.

      (Bien entendu, ceci a été photographié à Paris 8, la plus radicale de gauche des université de gauche radicale.)
    4. Maomao :
      Photo aussi prise à P8 il y a quelques jours. Le “Parti maoïste de France” (whatever…) fait sa pub en A3 jaune (étrange, l’usage du jaune) sur les murs de Paris 8. Il y a un mail et un blog qui permet de contacter le maoïste : drapeaurouge.over-blog.com… Pourquoi pas vlad.illich.lenin999@gmail.com se demande un collègue ?
    5. rémonboudon discute avec sa femme (il l’écrit page 6), et ça donne La sociologie comme science, où l’on apprend que « La sociologie scientifique doit ses succès au postulat de l’individualisme méthodologique. » On aura aussi appris qu’il est marié, donc. Ceci dit, je vais l’acheter, ce Repères. J’aime les autobiographies intellectuelles, celle de Michel Crozier m’avait bien fait rire, celle de Boudon est à 9 euros 50 seulement.

    Liste de choses variées

    Allons-y, mettons en liste des choses qui n’étaient pas encore en liste.

    1. Pour une fois, Phersv et Maïa Mazaurette parlent de la même chose : Cthulhu.
    2. Des statistiques sur les noms des rues, en France, à partir des données d’Open Street Maps, chez David Madore : peu de femmes, beaucoup d’Eglises.
    3. Je suis cité dans La sexualité féminine de A à Z de Ovidie, aux éditions La Musardine ;-)
    4. L’année dernière, j’avais trouvé un vieux ticket de métro dans un vieux livre. Un collectionneur de tickets de métro (techniquement un ticketdemétrophile) me l’a racheté (5 euros). Ce ticket va se retrouver publié dans une Petite histoire du ticket de métro parisien. Là se trouve le véritable défi de l’édition électronique : pouvoir insérer, entre les pages, des vieux tickets de métro.
    5. Cette petite vidéo, à peine quelques secondes, m’a beaucoup fait rire.

      [via matoo]

    Public sex, vandalisme, nus, émeutes, concours…

    Quelques liens, quelques photos, quelques images, quelques mots.
     

  • En haut des Buttes :

    [Graffiti inscrit sur les murs du Belvédère de Sybil]
    Il était intéressant d’observer les réactions des touristes : “Ils ont du faire ça la nuit. — Mais comment ? — Ils ont escaladé les grilles. — Ou alors pendant une grosse tempête. Quand il pleut, y’a personne.”
    J’ai préféré me taire et ne pas proposer de théorie.
  •  

  • Sous la terre :
    Les panneaux publicitaires “Numériflash” ont envahi le métro. J-N Lafargue, sur hyperbate a déjà souligné l’invention en retour d’un vandalisme spécifique, visant à faire stopper ces panneaux. Il semble qu’une marque de boisson pétillante s’en soit inspiré, montrant un personnage détruire, de l’intérieur l’un de ces panneaux.
  •  

  • Dans des bar-tabacs :
    CetteMerdeEstFolle a découvert le bon goût germanique :
  •  

  • Dans les supermarchés :
    Le playmobil émeutier / manifestant / anarchiste et son compère le policier :

    Ce playmobil avait aussi été repéré, et acheté, par Fabio Rojas sur OrgTheory.
  •  

  • A Toulouse :
    L’IEP de Toulouse attire surtout les derniers classés au concours commun des IEP. Pour quelles raisons ? Trop loin de Paris ? Mauvaise réputation ? Belle analyse sur le vif sur PolitBistro :
  •  

  • Chez les préfets :
    Fausses signatures pour expulser plus vite (voir aussi pole-juridique.fr)

    Afin d’être représenté dans les audiences de sans-papiers, le préfet a donc délégué sa signature à son secrétaire général. En cas d’absence de celui-ci, à son secrétaire général adjoint. Si les deux sont indisponibles, à son directeur de l’immigration et de l’intégration. Lorsque les trois sont empêchés, à son adjoint au directeur de l’immigration et de l’intégration.
    Et lorsque ce dernier ne peut pas signer, la photocopieuse le fait à sa place…

  • Une liste

    Mes journées étant bien occupées en ce moment par l’oral d’entrée à l’ENS (et, avant, par la fin de l’année universitaire), je limiterai ce billet à une liste :

    Période chargée

    La période est chargée et m’empêche d’écrire ici. Mais voici quelques liens qui pourraient vous intéresser :

    • Le wiki auditions en sociologie est presque à jour. Il manque des informations sur l’université de Corte (en Corse), mais ça semble normal de ne pas savoir comment les Corses recrutent. Compiègne, Strasbourg et Tours posent problème aussi (ils sont très cachottiers, là bas).
      Le wiki permet à tous de se rendre compte que nombre d’auditions se chevauchent. Par exemple, le 17 mai, en plus de l’INED, certains candidats peuvent être auditionnés à Lille et à Lyon :
      11. UNIV. REIMS (IUT REIMS), emploi n°545
      12. UNIVERSITE DE REIMS, emploi n°128
      16. UNIVERSITE LILLE 1 (SC & TECHNOLOGIES), emploi n°1583
      20. UNIVERSITE LYON 2 (LUMIERE), emploi n°446
      35. UNIVERSITE MARNE LA VALLEE emploi n° 2062
      43. UNIVERSITE LILLE 3 CHARLES DE GAULLE emploi n° 201
      Je sais que certaines personnes ont du renoncer à participer à des auditions parce qu’elles étaient aussi auditionnées ailleurs. Le calendrier imposé par le ministère de la recherche et le manque de coordination entre collègues sociologues et démographes a conduit à cette situation absurde. [liste des chevauchements ici]
    • Politique de la publication : certaines revues américaines demandent qu’on les cite. Il faudrait que je fonde le Journal of Self Citations
    • Petit métier ou métier de petit ? Promeneur de pokémon.
    • Démocratie et pornographie. Mathieu Trachman au sujet du dernier Iacub
    • Comment noter quand tout est copié ? Politique de la correction.

    Recherche étudiants de master

    L’année dernière, je proposais ici même une liste de sujets de master que j’aimerais encadrer. Un an après, je suis toujours à la recherche d’étudiant-e-s intéressé-e-s. Je republie partiellement donc ce billet.

    *

    C’est l’époque : les étudiantes en fin de licence ou de M1 sont à la recherche d’un sujet de mémoire de master. Voici quelques sujets qui feraient, je pense, des mémoires de master intéressants, et que j’aimerais encadrer. Les étudiants et étudiantes qui seraient intéressées peuvent me contacter (ou laisser un commentaire plus bas).

    1. Les demandes de changement de prénom : les travaux de Nicole Lapierre nous renseignent sur les changements de nom de famille. On a relativement peu d’information sur les changements de prénom mis à part une série d’articles de presse. Ce mémoire s’inscrirait à la fois en sociologie du droit (il me semble que des observations in situ sur le travail des juges est nécessaire) et en sociologie de la famille ou de l’immigration…
      Françoise veut s’appeler Hania, Une histoire de prénoms, Quand Olivier préfère s’appeler Saïd, Quand Jean-Pierre préfère s’appeler Mohamed, The Obama effect and why François becomes Mohammed :

      The trend in which Louis, Laurent or Marie want to become Abdel, Said or Rachida has made the media recently, so, along with Marie Tourres, our Paris reporter, I looked into it.

      Mise à jour : ce billet sur le rajeunissement social lié aux changements montre mon intérêt persistant pour cette question. Un lecteur pointe l’intérêt d’une étude des prénoms pris par les Résistants entre 1940 et 1944 : il devrait être possible de faire à ce sujet un beau travail.

    2. La nomination des animaux : Qui choisit le prénom des animaux domestiques ? Comment ces prénoms sont utilisés (par les vétérinaires notamment) ? Un début de réflexion ne me suffit pas. Ce sujet sera sans doute plus difficile à traiter : la question de départ est très mince si l’on ne trouve pas l’accès à des données solides. Mais comme les animaux domestiques (les chiens seulement ?) sont tatoués, il doit y avoir, quelque par un registre des animaux tatoués. La difficulté : obtenir l’accès à un extrait de cette base de données.
    3. Les dédicaces de BD (d’après une idée de Denis Colombi) :

      Y a-t-il pratique plus étrange que celle de la dédicace telle qu’elle s’est peu à peu institutionnalisée dans le monde de la bande-dessinée ? Elle consiste, lors de certains événements (sorties d’album, festivals, invitations de librairies…), à donner – le terme est important – un dessin réalisé sur le moment aux lecteurs ou à toute personne qui se présente. (…) Pourtant, ce don revêt souvent un caractère obligatoire à partir du moment où le dessinateur est présent. (source)

      Les dédicaces sont-elles présentes depuis le début des salons de la BD ? Voit-on une augmentation de leur place dans les programmes publiés ? Des entretiens avec des dessinateurs âgés pourrait donner des informations intéressantes. Prendre l’angle des dédicaces permettrait d’impliquer dans la recherche à la fois les producteurs et les consommateurs.

    En conclusion : étudiants intéressés par un master de sociologie à Paris 8, prenez contact avec le département de sociologie, ou alors directement avec moi.