Categories

Archives

Liste de choses à lire

Allons-y :

Enseigner Bourdieu dans le 9-3, par Fabien Truong.
Ce corps-là : l’Europe des identités nationales, par Eric Fassin.
Politique du langage et dénonciation du plagiat.
Le goût amer de l’autonomie, texte anonyme. Pourquoi le monde académique italien est médiocre (par Diego Gambetta) et pourquoi le monde académique français est peu compréhensible.
Comment faire la sociologie de processus d’alignements ? avec du mouvement (par Erik Voeten et surtout Adam Bonica).

Liste de choses

Il faut suivre, de près, le travail d’Eli, son ethnographie de Paris 8 et ses colloques décommunisés. Il faut aussi le suivre dans sa tentative de donner un sens à la production de thèses en sociologie.
Faut-il savoir où se fabriquent les dernières poupées gonflables françaises (ça c’est de l’identité nationale, non ?)
Il faudrait toujours se méfier des moines qui sentent le fromage, non ?
Il faudra probablement acheter, ou photocopier, mon manuel si l’on veut suivre mon cours “Genèse des sciences sociales 2” à Paris 8. Mais est-ce éthique ? Le manuel correspond en partie à l’esprit du cours (disons, aux deux tiers), et j’ai bien envie de mettre à l’épreuve ce texte, afin de voir si, dans l’éventualité d’une deuxième édition, des parties doivent être réécrites, ou écrites entièrement. Mais demander à un public captif d’acheter le manuel, c’est un peu “limite”, non ?
[Autre question “éthique” ou plutôt de pratique, concernant les droits d’auteur : pour celles et ceux qui en ont déjà reçu, les utilisez-vous comme identiques au “traitement” ou comme “fonds de recherche” ?]

Petite liste

Au menu : Alternatifs, J-P Brard, moyennisation et mastérisation

Liens utiles

Petite revue de blogs :

  • Grève étudiante en Autriche (et plus largement dans l’Europe d’influence germanique) :

    Natalie, étudiante autrichienne en sociologie, était en 2008 en séjour Erasmus à Paris 8. Dans un entretien avec Claire Lévy-Vroelant, elle décrit le mouvement social étudiant actuel en Autriche. Le mouvement ici est très intéressant, car comme le dit Natalie, à la différence du mouvement de l’an dernier en France, les cours sont maintenus en même temps qu’une mobilisation dans un lieu stratégique, le plus grand amphi de l’université. Ainsi la mobilisation et l’attention de l’opinion, pour l’instant, se maintiennent.
    source.

    Avec ce genre de billet, et d’autres, par exemple concernant les stages de terrain ou les expériences des étudiantes parties à l’étranger, on essaie de rendre le site du département de sociologie un peu plus vivant que les sites universitaires habituels.

  • Les expériences naturelles (natural experiments) sur Polit’bistro.
  • Un mot qui manque :

    Kieran Healy : « There should be a name for the widowed and orphaned bits of forgotten articles found at the top and bottom of copies of famous articles. »

    mais ce terme nécessaire disparaît avec les PDF… (sauf dans quelques revues qui économisent tellement le papier que deux articles peuvent partager la même page). En même temps, je suis certain que Phersv connaît un mot persan ou étrusque qui décrit précisément cette chose. [Parenthèse : je connaissais l’identité réelle de Phersv depuis un moment… J’ai eu le bonheur de percer le secret d’un autre blog anonyme il y a quelques jours grâce à un travail de longue haleine…]

  • architecture intérieure des toilettes publiques

    Flaneuse écrit : “It’s a book about the politics and social life of public bathrooms that I am co-editing with Harvey Molotch and will come out maybe next fall with NYU Press”

    Je vais l’acheter…

  • Quels départements de socio placent leurs docteurs ?

    “As the sociology job market gets going each year, there’s always a fair amount of anecdotal evidence swirling around about which departments’ students fair best.”

    Il faudrait la même chose pour la France…

  • Les cartes à rébus des années folles, sur le blog “cette merde est folle”.
  • et pour finir : faire du piano comme Philipp Glass.

Quelques liens

  • Sur Paperolettes, Shakr, le Syrien kurde sans nationalité.
  • Chez Camille Peugny, Les privilèges de la naissance
  • Maïa tape sur les vieux :

    J’ai expliqué que les vieux qui refusent de partir à la retraite gardent les postes de pouvoir dont ils n’ont plus besoin, que la transmission du savoir en entreprise se faisait des jeunes vers les vieux et pas l’inverse (en management autant qu’en informatique), que nous demander de nous sacrifier pour les vieux était injuste vu qu’avec leur dette publique et leur mépris de l’écologie, on allait déjà payer bien assez cher leurs erreurs.

  • Chez Takuherz, ce qui arrive une fois le point final placé en fin de thèse.
  • Chez Laspic : Bac plus 7 et zéro euros par mois
  • Quand j’écris en alexandrins, tout le monde s’en fiche.
  • La Revue française de Sociologie fait un bilan annuel : l’activité de la rédaction…. Le but : “rendre le travail d’évaluation des articles plus clair pour les lecteurs”.
  • Qui va acheter cela ? “Raymond Boudon A Life in Sociology” Edited by Mohamed Cherkaoui and Peter Hamilton £525.00. Ca fait 563€… et c’est en quatre volumes ! Certains doivent sincèrement croire que rémonboudon est un grand sociologue… Quitte à choisir, je préfère quand même de loin Bou’ à Maff’
  • Michel Maffesoli n’a obtenu aucun prix Nobel… normal, il n’était pas dans le jury… (pas de prix Goncourt non plus, il n’est pas au jury et le gouvernement ne peut l’y nommer)… Mais en revanche, il s’est donné une belle promotion sonnante et trébuchante (en tant que juge et partie il se trouve génial).
  • Toujours en parlant de faillite. La bibliographie d’un collègue — dont je tairai le nom par charité — m’a beaucoup fait rire :

    L’exploitation familiale agricole: entre permanence et evolution

    La confrérie des «goustiers de l’andouille»: entre marketing et célébration

    Entre l’Europe communautaire et l’exploitation familiale, le rôle des médiations

    Le territoire: entre l’Europe et l’Etat-nation

    Les formes de constructions identitaires modernes: entre territoire et profession

    Il ne manque que “entre tradition et modernité” pour faire la totale !

I’çrem (.)’kram

agriculture biologique, aïkido, anthroposophie, anti-nucléaire, anti-psychiatrie, anti-vaccination, astrologie, bio-dynamie, bio-énergie, Charlie-Hebdo, corps, créativité, danse, diététique, drague, drogue, écologie, enfance, ésotérisme, expression corporelle, extraterrestres, folk, formation permanente, go, hallucinogène, handicapés, homéopathie, homosexuel, imagination, immigrés, invention, judo, kinésithérapie, libertés, luttes, magnétisme, médecines orientales, méditation transcendentale, macrobiotique, nomades, non-violence, poterie, prisons, plantes, randonnée, rencontre, répression, roulottes, science-fiction, thérapie, tissage, vannerie, vert, vol à voile, voyage.

Auteur ?

Choses en listes (19)

Le site wikio.fr me contacte tous les 3 mois pour me proposer de révéler, en avant-première, leur classement des blogs scientifiques… Mais ça ne m’intéresse pas vraiment (pas plus que faire des échanges de liens avec des sex-shops en ligne).
En revanche, leur “wikiopole” http://labs.wikio.net/wikiopole/ est plus amusant et on peut y passer des heures. Au lieu d’un classement, c’est une sorte de carte des blogs :
wikiopole
La taille des points est probablement proportionnelle au nombre de liens (certains sous-groupes aiment beaucoup faire des liens entre proches et sont ainsi bien visibles). Les couleurs identifient des intérêts différents (bande-dessinée, cuisine…). coulmont.com se trouve dans la catégorie “sciences” (avec arhv-lhivic et aixtal), entre “politique” (en vert) et “high-tech” (en rouge). OK, pourquoi pas.

Etrangement, pas de “pédéblogueurs” identifiés (outons ici http://blog.matoo.net, ajoutons aussi D. Madore). Un bon tiers des sites semblent être des blogs de “scrapbook” ou des blogs de scrapbook.

La représentation proposée est “classique” en sociologie des réseaux. On pouvait voir sur OrgTheory récemment une représentation similaire des 53 textes les plus cités récemment dans les trois principales revues de sociologie américaines.
Il y a quelques années, OuiNon avait proposé une cartographie un peu différente, dont la construction artisanale ne permettait pas de mise à jour automatique.
ouinoncarte.
 
Ailleurs sur internet : Gizmo : le sabordage des économistes français : quand elles évaluent leurs collègues, les économistes françaises leur mettent des mauvaises notes… Romain Garcier en Ouzbekistan.
 
Phnk / The Nincompoop Continuum / Fr. / Boîte Noire / François Briatte devient, mois après mois, une expérience de minimalisation : les billets disparaissent, le nom change, tout s’efface petit à petit et son “Book of Saturday” est incompréhensible… Pas vraiment une mandala tibétaine électronique, plutôt le blog d’une nouvelle de Borges.

Liste de sujets de master de sociologie

C’est l’époque : les étudiantes en fin de licence ou de M1 sont à la recherche d’un sujet de mémoire de master. Voici quelques sujets qui feraient, je pense, des mémoires de master intéressants, et que j’aimerais encadrer. Les étudiants et étudiantes qui seraient intéressées peuvent me contacter (ou laisser un commentaire plus bas).

  1. Les demandes de changement de prénom : les travaux de Nicole Lapierre nous renseignent sur les changements de nom de famille. On a relativement peu d’information sur les changements de prénom mis à part une série d’articles de presse. Ce mémoire s’inscrirait à la fois en sociologie du droit (il me semble que des observations in situ sur le travail des juges est nécessaire) et en sociologie de la famille ou de l’immigration…
    Françoise veut s’appeler Hania, Une histoire de prénoms, Quand Olivier préfère s’appeler Saïd, Quand Jean-Pierre préfère s’appeler Mohamed, The Obama effect and why François becomes Mohammed :

    The trend in which Louis, Laurent or Marie want to become Abdel, Said or Rachida has made the media recently, so, along with Marie Tourres, our Paris reporter, I looked into it.

  2. La nomination des animaux : Qui choisit le prénom des animaux domestiques ? Comment ces prénoms sont utilisés (par les vétérinaires notamment) ? Un début de réflexion ne me suffit pas. Ce sujet sera sans doute plus difficile à traiter : la question de départ est très mince si l’on ne trouve pas l’accès à des données solides. Mais comme les animaux domestiques (les chiens seulement ?) sont tatoués, il doit y avoir, quelque par un registre des animaux tatoués. La difficulté : obtenir l’accès à un extrait de cette base de données.
  3. Les dédicaces de BD (d’après une idée de Denis Colombi) :

    Y a-t-il pratique plus étrange que celle de la dédicace telle qu’elle s’est peu à peu institutionnalisée dans le monde de la bande-dessinée ? Elle consiste, lors de certains événements (sorties d’album, festivals, invitations de librairies…), à donner – le terme est important – un dessin réalisé sur le moment aux lecteurs ou à toute personne qui se présente. (…) Pourtant, ce don revêt souvent un caractère obligatoire à partir du moment où le dessinateur est présent. (source)

    Les dédicaces sont-elles présentes depuis le début des salons de la BD ? Voit-on une augmentation de leur place dans les programmes publiés ? Des entretiens avec des dessinateurs âgés pourrait donner des informations intéressantes. Prendre l’angle des dédicaces permettrait d’impliquer dans la recherche à la fois les producteurs et les consommateurs.

  4. Les seins nus à la piscine et plus largement les débats autour de la mixité et des normes de pudeur dans les piscines municipales : à la fois au confluent des politiques municipales et d’une sociologie du corps. Des actions “sein nu” étant menées actuellement, l’étudiante intéressée par un mémoire sur ce sujet aura le support d’un petit mouvement social.
  5. Les marchands de voile : je ne prends pas de mémoire sur les jeunes musulmanes portant un voile. Mais je serai très intéressé par un mémoire sur les vendeurs de voile, les coiffeurs (coiffeuses ?) islamiques, les boutiques de mode musulmane : en bref, ce qui m’intéresse, c’est le support commercial de l’expression religieuse.

En conclusion : étudiants intéressés par un master de sociologie à Paris 8, prenez contact.

Choses en listes

  1. À visiter : le nouveau site de Laurent Mucchielli (la connexion est lente, mais le site fonctionne).
  2. Cent mille euros rien que pour moi ? Le Prix CLS :

    Un site Internet spécifique a été mis en ligne pour présenter ce prix et recueillir les candidatures : www.prix-cls.fr

  3. Sur hyperbate une critique de Babylon A.D. :

    En revisionnant Babylon A.D. pour effectuer mes captures d’écran, j’ai profité de la version française, où la voix de Vin Diesel est doublée par le rappeur Doudou Masta. Sans être plus mauvais acteur qu’un autre, Doudou Masta ajoute au personnage de Toorop un accent cité franchement comique dans le contexte puisque cela nous donne un mercenaire américain qui vit en Russie et qui parle avec l’accent de Vitry-sur-Seine : «.Mainnant, montchez daana ouature.» (Maintenant, montez dans la voiture).
    À tout prendre, donc, si l’on vous force à regarder Babylon A.D., exigez au moins la version française !

  4. Vous pouvez soutenir le Queer X Show

    Le Queer X Show est un road movie sexplicite s’inscrivant dans une démarche documentaire. 7 filles en tournée sur les routes d’Europe en juillet: Berlin, Amsterdam, Paris, Barcelone et Rome.
    Le Queer X Show est le point de départ d’une œuvre manifeste qui développe une réflexion sur les relations entre éducation, expression artistique et sexualité, faisant suite aux travaux initiés par Annie Sprinkle.

  5. , google, tu déconnes ! Capital le magazine, ce n’est pas la traduction de Das Kapital. Enfin, pas à ma connaissance.
    Mais là, google, tu m’épates !

Lectures

Geoffroy de Lagasnerie vouvoie Didier d’Eribon, dans un Hommage à Eve Kosofsky Sedgwick. Toujours sur Médiapart, Jean-Louis Fabiani a une peau de bébé (et des cheveux teints ?).
Frédéric Dejean parle d’islamisations.
Pierre Maura, sur son blog “Comprendre”, wébérise la Nouvelle Star et ses spectateures.
Chat c’est amusant (et c’est pour Anniceris-Phersv)