Soutenance de thèse


L'essentiel

Qui ? : Baptiste Coulmont, doctorant - page web
Où ? : à l'Ecole normale supérieure Campus Jourdan [Grande Salle] Quand ? : Le jeudi 11 décembre 2003 à partir de 14h.
Pot de thèse : après la soutenance, même jour, même endroit.
Comment me contacter : par e-mail coulmont (a) ens.fr ou par téléphone 08 71 71 43 22 ou 01 43 22 93 66

La Thèse

Que Dieu vous bénisse !, le mariage religieux des couples du même sexe aux Etats-Unis.
Le Jury : Danièle Hervieu-Léger (dir.), Jean-René Bertrand, Jacques Commaille, Pap Ndiaye, Isabelle Richet, Florence Tamagne.
Résumé : A partir d'un travail de terrain, par entretiens et analyse de sources d'archives, cette thèse examine la pratique des cérémonies religieuses d'union pour les couples du même sexe aux Etats-Unis d'Amérique, ainsi que les controverses que ces célébrations ont généré et génèrent encore.
Si ces rites sont aujourd'hui soutenus par des réseaux d'églises protestantes, ils ont pris leur essor dès la fin des années soixante, quand d'un côté s'établissent des congrégations homosexuelles et que de l'autre, divers membres du clergé se mettent à considérer les homosexuels comme un public digne d'action pastorale.
A partir du début des années quatre-vingt, et de manière plus intense avec le SIDA, la mobilisation en faveur du mariage religieux des gays et des lesbiennes devient collective, notamment au sein de l'Église épiscopalienne américaine. Dans la deuxième moitié des années quatre-vingt dix, au moment où l'instauration d'un mariage gay civil semble possible, l'intensité des débats protestants est à son paroxysme : l'église méthodiste traîne ainsi en justice quelques uns de ses ministres ayant béni l'union de couples du même sexe.
Ces controverses n'ont toutefois rien de " naturel " : dans le petit État du Vermont, les " unions civiles " (une forme de pacte civil de solidarité) créées en 2000, après des débuts polémiques, entrent rapidement dans la routine pastorale.
En savoir plus ?


English Abstract : "May God Bless You!": Religious Same-Sex Marriage in the United States
This dissertation examines religious same-sex unions ceremonies in the U.S., as well as controversies produced by such practices.
Although those rites are presently supported by networks of "welcoming" protestant churches, they spread at the end of the 1960s when gay churches were founded and when some protestant pastors began to see homosexual persons as worthy of their pastoral involvement.
The support of clergypersons in favor of same-sex union became a collective cause, especially within the Episcopal Church, at the beginning of the 1980s, and particularly with the AIDS crisis. Toward 1996, when the implementation of gay marriage became an emergent possibility, controversies and debates within protestant churches climaxed: the United Methodist Church brought some pastors to trial because they had performed "homosexual unions."
However, all those controversies and debates are not inevitable: in the small rural state of Vermont, "civil unions" came to be seen and performed as a routinized ceremony.



MOTS CLES : homosexualité, religion, mariage, Etats-Unis d'Amérique, christianisme, protestantisme, sexualité, PACS, Vermont, 1960-2000, liturgie, sociologie du droit, mouvement social, prophétisme, routinisation


KEYWORDS : homosexuality, religion, marriage, United States of America, christianity, protestantism, sexuality, Vermont, 1960-2000, liturgy, sociology of law, social movement, prophetism, routine, same-sex union, commitment, gay, lesbian


June Grooms, par Jacques de Loustal, pour le New Yorker, juin 1994.