Categories

Archives

Billet

L’éponge gaie et l’érable lesbienne

Billet publié le 26/01/2005

Une chose amusante vue de France est l’obsession de certains commentateurs religieux américains envers les programmes pour enfants. On se souvient peut-être que Tinky-Winky avait été accusé par l’un d’entre eux d’être gay. Bill Schorr, 26 Jan. 2005, Quick, Tell President Bush we've got a real crisisPlus récemment encore, c’est Sponge Bob, “Bob l’éponge”, qui est soupçonné (par James Dobson) d’oeuvrer en faveur de la libération gaie. Le cartoonist Bill Schorr en a fait un joli petit dessin.

La peur de Dobson peut se comprendre : une partie de ses revenus proviennent de vidéos “éducatives” visant à transformer les garçons (boys) en hommes (man). Je tire cette extrait de publicité d’un magazine évangélique, Christianity Today, où Dobson propose à la vente une série de vidéos. Au coeur de la série (vendue en pack pour 187 dollars), l’on trouve une vidéo consacrée explicitement à la prévention de l’homosexualité. C’est que, pour la droite religieuse, l’homosexualité s’apprend: l’orientation sexuelle n’est pas un donné, fixe, immuable, mais est quelque chose de fluide, de mouvant, une “préférence”, une inclination. Quelque chose qu’il est possible de changer. Quelque chose de proche et de menaçant.
Mais la surveillance des programmes pour enfants ne s’arrête pas là. La ministre de l’Education s’est opposée à la diffusion d’un dessin-animé éducatif montrant l’existence, dans le Vermont, de familles gaies. Le problème, c’est que le petit lapin Buster visite deux lesbiennes alors qu’il ne devrait voir que du sirop d’érable. (mise à jour : lien vers le blog de Buster, qui avait été supprimé par PBS)

We traveled to Vermont in the spring. They call it “mud season” because all the melting snow makes lots of mud. It’s like the whole state is a mud puddle! While there, we visited Emma, David, and James, who live with their two moms, Karen and Gillian. Karen and my mom used to work at the same newspaper together.

mise à jour : Le Brattleboro Reformer de Brattleboro dans le Vermont a un article sur l’affaire Buster, ainsi que le New York Times, le Washington Post et le Boston Globe, qui interviewe les deux moms.


L'ordinateur vous recommande:

  1. New Yorker
  2. Mon passage à la radio
  3. De quoi “sociétal” est-il le nom ?
  4. Sociologie (revue)
  5. Politiques de l’alliance : les créations d’un rite des fiançailles catholiques
  6. Liturgie pour une “union civile”
  7. L’inventivité
  8. Animer un réseau
  9. Pour une préhistoire des sex-shops
  10. Janet T. Neff

-->

5 commentaires

Un commentaire par Matoo (26/01/2005 à 16:26)

Mon copain est fan de Bob l’Eponge, je me disais aussi…. Vite il faut que j’achète le bouquin de James Dobson avant de mal tourner !!!! ;)

Un commentaire par cossaw (26/01/2005 à 16:40)

Je continue à me poser une question essentielle, qui est la source de la peur, voire terreur, qu’engendre en ces personne l’idée qu’un enfant puisse être homosexuel… même si j’ai une réponse ou deux toute prête sous la main, et cela n’a en fait pas grand chose à voir avec la religion qu’ils professent… je reste très sceptique sur ces sujets – et certainement pas seulementparce que je suis moi-même homo.

Ces gens qui essayent par tous les moyens possibles de réduite à néant au moins l’image si ce n’est l’existence même de l’homosexualité (et de manière générale tout ce qui va à l’encontre de leurs modes de pensées), ne se rendent-ils pas compte de la profonde implication qu’ont leurs manipulations sur le psychisme et l’évolution des enfants ?

On n’est pas trop loin, ici, des reproches qu’on aurait pu faire, il y a une quinzaine d’année au moins, à une Dorothée sur la violence des japanimations qu’elle diffusait (au début) ; sauf que cette violence ci est plus pernicieuse, cachée derrière une complaisante image de sainteté – qui n’en fait pas moins une violence face à l’intégrité d’un être, ici un enfant…

Un commentaire par Baptiste (26/01/2005 à 18:07)

“l’intégrité d’un être”… Mais pour Dobson ou Falwell (ou d’autres…) l’intégrité d’un être est nécessairement hétérosexuelle. C’est, pour eux, attaquer cette intégrité que de laisser un enfant “développer une homosexualité”. En même temps, ils pensent l’hétérosexualité comme une “nature” fragile, qu’il faut en permanence assurer et ré-assurer.

Un commentaire par cossaw (27/01/2005 à 16:15)

J’avouer ma grande bêtise dans ce domaine, comme dans bien d’autres, parce que mes lectures y sont insuffisante, mais fondamentalement, ceci ne revient-il pas à faire des hommes et des femmes des éternels enfants irresponsables ou, au mieux, incapables de se comporter “normalement” sans qu’il y ait un constant contrôle de leurs actes et gestes ?

Un commentaire par Samuel (27/01/2005 à 22:22)

Je comprends à mon tour pourquoi j’aime Bob l’éponge :-)
En tout cas, on voit que les homophobes récupèrent les théories sur l’homosexualité, aussi bien essentialistes que constructionnistes. Ou Foucault et Jeffrey Weeks comme fondement des thérapies de reconversion. Au secours !