Categories

Archives

Archive for February 1st, 2005

Anthropologies

[bienvenue aux visiteurs de anthropologiep8. D’autres blogs de Paris VIII se trouvent ici]
A l’université où j’enseigne, Paris 8 (Vincennes – Saint-Denis), se trouvent un département de sociologie et un département d’anthropologie. Le département d’anthropologie n’est pas en bonne santé en ce moment : pour diverses raisons il est fort probable qu’il s’achemine vers sa disparition. C’est du moins ce qu’il faut croire selon les prospectii (prospecta ?) distribués ou affichés depuis quelques mois. En novembre dernier, un groupe d’étudiants avait affiché quelques tracts manifestant leur inquiétude devant l’absence d’information sur le devenir des enseignements en anthropologie : voir un diplôme dans lequel on est engagé disparaître d’une année sur l’autre est peu réjouissant.
Aujourd’hui j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres un nouveau tract, signé du “Collectif des anthropotes” (que j’ai scanné et archivé ici) qui s’insurge contre la disparition programmée, selon lui, de l’anthropologie au profit de la sociologie :

il lui faut du temps, à l’anthropologue, pour se construire, se former, s’instruire, s’informer, rechercher, analyser, s’informer (encore), analyser (toujours)… Alors qu’un sociologue, c’est plus rapide. En même pas un an, il pourrait vous pondre une enquête bien ficelée sur des sujets à la mode bien comme il faut […]
Il faudrait donc se faire à l’idée que sociologue, c’est plus vendeur qu’anthropologue: laissons les sociologues traiter des phénomènes de société et les anthropologues partir en Nouvelle Guinée […]

Après avoir insisté donc sur ces différences et ces oppositions entre sociologie et anthropologie, le “Collectif des anthropotes” en vient au coeur de ce qu’il considère comme réellement problématique, à savoir un projet d’option “anthropologie” dans la future “L” (licence) de sociologie:

Alors voilà. Demain, on va nous vendre un diplôme “Deux en Un” (Soyez Sociologue ET Anthropologue -à vos heures perdues- pour le prix d’UNE SEULE INSCRIPTION!!!) comme autant de “shampoing-après-shampoing-gel-douche-bain-moussant” […] en oubliant l’objectif premier: acheter un shampoing c’est pour se laver les cheveux […] et… s’inscrire en anthropologie, ce n’est pas pour devenir… sociologue!

Dans ce tract, l’anthropologie est présentée un peu comme la poésie, comme une entreprise désintéressée et “non rentable” (ce n’est pas une “marchandise”) alors que la sociologie représenterait la rentabilité et le nivellement culturel (“Ardisson”, “les médias”…). Il me semble difficile de construire une mobilisation à partir de cette description, mais on verra bien…
Collectif des anthropotes, Université Paris 8, janvier 2005, Département d'anthropologie