Categories

Archives

Billet

Facs dégradées

Billet publié le 16/10/2006

Le journal Le Parisien propose aujourd’hui un article sur l’état de dégradation physique des universités françaises. Le Journal télévisé de France 2 suivait par un reportage rapide, qui, malheureusement, fait la propagande de l’UNI (le syndicat étudiant pas très clair). Le président de Paris III Censier (Monsieur Bosredon), invité en direct, avalait plus de mots qu’il n’en prononçait, ce qui rendait difficile la compréhension de ses revendications… [Un entraînement aurait été souhaitable… et je parle en connaissance de cause, après avoir mangé de nombreux mots chez FranceCulture.]

Et, pour les amateurs de moisissures, de faux-plafonds qui tombent, de graffitis dégoûtants, voici une photo de l’université Paris 8 :
Université Paris 8
D’autres photos de Paris VIII, où le sol lui-même tombe en miettes…

mise à jour : plus de réflexion chez Manuel Canevet, de l’université de Nantes.


L'ordinateur vous recommande:

  1. Ethique ou déontologie du sociologue
  2. Et pour finir, Paris VIII et ses blogs
  3. Les amis de mes amis sont directeurs de thèse
  4. Colloque “Noms et prénoms”
  5. Les primes d’excellence scientifique
  6. La procuration à Paris (suite)
  7. Diffusions
  8. Blocage de l’université, informations.
  9. Varia
  10. Sociologie et blogs.

-->

6 commentaires

Un commentaire par AntoineD (17/10/2006 à 13:18)

Eh bien ! Mieux vaut avoir tous ses vaccins à jour quand on va bosser à l’université… :-/

Si même les universités de droit ou de médecine commencent à être délaissées, où va-t-on :D

Un commentaire par l'homme dans la lune (19/10/2006 à 10:28)

L’UNEF est elle plus claire que l’UNI quand on voit comment ce syndicat a participé au blocage des facs pour ceux qui avaient choisi de ne pas faire grêve et qui a volontaire saboté les élections étudiantes pour que sa perte de popularité ne soit pas révélée. Si il y a un manque de clarté il est là et ce syndicat devrait faire l’objet d’un cordon sanitaire républicain pour que le refus de la démocratie et la violence ne polluent pas nos institutions.

Un commentaire par Manuel (19/10/2006 à 14:36)

Ciel un troll !

Un commentaire par Baptiste Coulmont (19/10/2006 à 14:54)

Oui, un troll, mais il faut dire — pour être honnête — que ma dénonciation rapide de l’UNI, sans justification, était un appel du pied…

Un commentaire par Guillaume Cingal (24/10/2006 à 6:35)

L’UNEF se comporte, de fait, d’une manière scandaleuse, au mépris de toute démocratie et avec des revendications qui n’ont que peu de rapport avec les intérêts des étudiants les plus pauvres. Défendre becs et ongles la session de rattrapage, par exemple, est un non-sens, avec le système de compensation totale des notes. L’UNEF, comme Sud, n’a qu’une chance (mais colossale) : que seulement 10 à 15% des étudiants se déplacent pour voter, et qu’ils puissent être majoritaires sans être en rien représentatifs.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (24/10/2006 à 9:53)

Entre l’UNEF et l’UNI… difficile de choisir. Je pense que je vais faire une note sur les compensations (inter-EC, inter-semestrielles et annuelles…).
Mais, pour revenir au coeur du sujet : l’état lamentables des locaux universitaires n’est, heureusement, pas dû à l’UNEF !