Categories

Archives

Billet

Fac, le grand merdier ?

Billet publié le 31/01/2007

Pierre Lunel sur Direct8 - avec le vicomteL’ancien président de l’université Paris VIII, Pierre Lunel (auteur de la biographie du mercenaire Bob Denard, de livres sur l’Abbé Pierre et sur Soeur Emmanuelle…) signe ces jours-ci un ouvrage intitulé Fac, le grand merdier… Il est maintenant le délégué ministériel à l’Orientation et a donc quitté Paris 8… mais se retrouve sur Direct 8 (avec de Villiers). Dans quel état physique se trouve l’université qu’il a dirigée plusieurs années ?
Quelques exemples :

Une des portes du bâtiment B…


Les “faux” plafonds qui tombent !


Les vitres jamais nettoyées…

Et encore bien plus sur flickr
Merdier… parfois au sens littéral.

mise à jour (7/2/2006) : réactions vives à une interview de Lunel sur le site du nouvel observateur. Extrait :

Il a aussi bon ton de pleurer sur la misère des universités après s’être fait payer des vols en première classe sur le budget de la fac.

Comment ose-t-il parler en tant que chercheur, alors qu’il n’a rien publié depuis des lustres, pas une trace d’une once d’article, mais des biographies people oui! Il n’a jamais été au service de l’Université, mais il l’a mise à son service en menant un train de vie hallucinant.

la suite
deuxième mise à jour :

  • Manuel Canevet – ToujoursPlus présente rapidement le “grand merdier”.
  • Il dira la même chose, mais en plus rapide et mieux coiffé, sur France 2 :
  • Dans Le Monde de l’éducation, Julie Chupin écrit :

    De l’orientation, sa mission présente, Pierre Lunel ne dévoile rien, si ce n’est, dans les pages de conclusion, des éléments déjà publics comm certaines propositions figurant dans le rapport Hetzel […]. Espérons que Pierre Lunel cache bien son jeu et qu’il saura présenter, début mars, un plan inédit et salvateur. Une autre forme de guérison miraculeuse, en quelque sorte.

    Julie Chupin fait référence au livre de Lunel sur les anges de lumière et les guérisons miraculeuses.


L'ordinateur vous recommande:

  1. Cols blancs et cols bleus se marient-ils vraiment ?
  2. Recrutements et petits arrangements
  3. Université… euh… fermée
  4. Un mot par mois, et des compte-rendus en direct
  5. Université fermée
  6. Esso tigré
  7. Université ouverte
  8. Le nouveau Tigre
  9. Candidater au CNRS
  10. Diffusions

-->

5 commentaires

Un commentaire par Benjamin (02/02/2007 à 0:59)

Incroyable…J’ai moi-même enseigné à PVIII entre 2000 et 2002. La fac était déjà assez délabrée, il m’est même arrivé à deux reprises de ne pas pouvoir faire cours, me trouvant dans une salle ne comportant pas la moindre table ni la moindre chaise, mais tout de même ce n’en était pas à ce point me semble-t-il. Lunel est arrivé lors de ma seconde année là-bas. Je me souviens, de sa part, de remarques qui frôlaient la xénophobie. Pour le reste, je dois dire que je n’étais pas un fan de la “philosophie”, prétendument libertaire, de PVIII, mais qui à mes yeux desservait énormément les étudiants. Et plus généralement, je ne suis sans doute pas “de gauche”, en ce qui concerne l’université.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (02/02/2007 à 7:06)

Lunel (catholique tendance Bob Denard) président de Paris 8 (Mao tendance fatigué)… ça n’a pas été, à mon avis, très efficace pour l’organisation des conditions de travail minimales.

Un commentaire par Guillaume (06/02/2007 à 17:29)

On ne devrait même pas écouter un universitaire qui emploie, dans le titre d’un de ses ouvrages, une abréviation populaire et un gros mot.

Les “facs” sont aussi et surtout des “merdiers” depuis que les professeurs et maîtres de conférences ont perdu conscience de la dignité de leur fonction, et de l’apparat qui doit s’y attacher.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (06/02/2007 à 19:12)

L’apparat ? Les toges ? Tu ne veux quand même pas enseigner en toge ?

Un commentaire par Manuel (13/02/2007 à 15:59)

Excellent post. je l’ajoute immédiatement en lien sur la note que je consacre à ce dépliant auto-publicitaire.