Categories

Archives

Billet

Recrutements – 2008 – wiki et questions

Billet publié le 07/03/2008

Le wiki auditions est de retour with a vengeance : avec un flux RSS/ATOM, avec encore plus d’informations que l’année dernière ! Le seul petit problème pour l’instant : pas encore beaucoup de contributeurs. Or, nous avons tous besoin de connaître la composition des commissions de spécialistes, ou des “comités de sélection” pour les universités passées à la loi LRU.
Il y a environ 60 postes en sociologie. Si nous arrivons à bien suivre cette session de recrutement, nous pourrons estimer les effets de la LRU, par exemple sur le recrutement local ou de complaisance… Je précise que le wiki auditions est un “wiki”, comme wikipedia, et qu’il est donc éditable (par celles et ceux qui s’y inscrivent, et la procédure est simple !).
Depuis que je suis membre d’une commission de spécialistes, j’ai essayé d’aider les candidates et candidats à constituer leur dossier. J’ai mis en ligne une série de conseils qui devraient aider certain°e°s d’entre vous : je ne compte plus les dossiers mal ficelés qui sont envoyés aux commissions.
J’aimerais poursuivre cette année par une série de conseil pour les auditions. Et je vais vous révéler certaines des questions que je poserai :

  • 1- Que savez-vous du département de sociologie ?
    Pour Paris 8, c’est assez simple, il existe plusieurs textes (de sociologues notamment) qui précisent en partie l’histoire du département. Et la question est suffisamment non administrative… elle peut servir à déceler celles et ceux qui — tout en n’étant pas des locaux — ont fait un petit travail de renseignement (nombre d’enseignants chercheurs, laboratoires associés, “grands anciens”, caractéristiques sociales des étudiants…). Attention, c’est parfois une question piège : dans certaines universités, il n’y a pas de département de sociologie !
  • 2- Vous aurez le cours de “sociologie du ***”. Comment vous y prendrez-vous ?
    C’est la question que je préfère… car, systématiquement, les candidat°e°s répondent dans le vide… El°i°les ne se mettent pas dans la peau d’un collègue, mais restent dans celle d’une étudiante, pensant qu’il y a une bonne et une mauvaise réponse. Imaginez-vous, en octobre, une fois recrutée, à avoir à répondre à cette question. Vous vous poserez des questions, comme : qui d’autre fait ce cours ? Est-ce un TD ou un CM ? à quel niveau ? quel jour ? quelle heure ? C’est semestriel ou annuel ? c’est juste 10 heures ? c’est une option ou un cours obligatoire du cursus ? Est-il ouvert aux étudiants en majeure d’histoire de l’art ?
    Et vous direz : je peux pas vraiment le faire le mercredi, je suis co-responsable du séminaire de sociologie du * à Paris 29…
    L’audition, très courte, va servir à estimer aussi l’intérêt de travailler avec un futur collègue. Et un collègue, ça discute, ça pose des questions… (c’est souvent enquiquineur, un collègue). Mon conseil : utilisez donc cette question, ou d’autres du même type, pour orienter l’audition vers une discussion des conditions dans lesquelles ce cours sera fait : Ah, c’est en première année de licence et c’est un cours commun avec la géographie ? Alors je ferai comme cela … et comme cela … Ah, c’est le TD du cours de Mme Y… je vois un peu ce qu’elle fait, je pense que … et … seraient possible.

J’ai d’autres questions, comme la fameuse “Dans votre thèse, page 24, vous faites une différence conceptuelle entre *** et ***. Il ne nous reste que 30 secondes, pourriez-vous expliciter rapidement, pour mes collègues ici, ce que vous entendez par ***…” mais je la laisse pour les véritables auditions.


L'ordinateur vous recommande:

  1. Comment être recruté en sociologie
  2. La constance intérieure des agents
  3. Varia
  4. De l’Ange
  5. Liste (11?)
  6. Mariage halal
  7. Chiffres de vente (1)
  8. Le député s’appelait Marie
  9. Des erreurs dommageables
  10. L’accès sécurisé aux données

-->

3 commentaires

Un commentaire par christian Pihet (07/03/2008 à 18:44)

Le décret d’application des “comités de sélection” n’étant pas encore publié, mon université (Angers) a décidé de maintenir les commissions de spécialistes “traditionnelles” pour les recrutements, comme elle en a la possibilité. Je crois que ce sera cette année – et pour la dernière fois – le choix de la plupart des universités.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (08/03/2008 à 18:00)

Merci bien ! J’espère quand même qu’une poignée d’universités expérimenteront les “comités de sélection” afin que l’on puisse avoir une idée de leur efficacité (ou des problèmes pratiques qu’ils posent).

Un commentaire par Quentin Girard (08/03/2008 à 20:50)

Bonsoir,
Un lecteur me signale votre livre sur les sex shop.
J’espère que je n’ai pas fait une erreur dans cette article :
http://muniparis.blog.lemonde.fr/2008/03/08/entre-politiques-et-sex-shop-un-rideau-rouge/#comments
Cordialement
Quentin Girard
MuniParis