Categories

Archives

Billet

Petites informations universitaires

Billet publié le 04/04/2008

Après le classement de Shanghaï, des petits malins ont inventé “L’Echelle de Vincennes” :

Sans négliger les critères de Shanghaï ou de l’École des Mines, son échelle dite « de Vincennes » (en l’honneur de l’université arrivée en tête en 2008) ajoute un grand nombre de paramètres tels que : la modicité des droits d’inscription. Le nombre d’étudiants accueillis au mètre carré (plus il y a d’étudiants et mieux c’est). Le nombre d’anciens étudiants qui ont effectué une carrière de réalisateurs de cinéma.(…) Le nombre de disciplines nouvelles créées dans cette institution de l’enseignement supérieur. Le nombre de cours n’ayant aucun équivalent dans d’autres établissements. Le nombre de modes intellectuelles associées à l’université en question (ex. : post-modernisme, cinématographie marxiste, trotskysme digital, dialectique de la linogravure, libertarisme fédéré, ultra-libéralisme collectiviste, etc.).
La qualité de vie du campus et de son environnement ne sont pas oubliées, avec des critères tels que : la présence d’une station de métro à proximité, la présence de lieux culturels importants (stades, basiliques, musées, studios de cinéma) à proximité, l’intensité de la vie sociale dans les couloirs et la vivacité des groupes politiques dans le hall de l’université.
En appliquant ces critères, c’est l’Université Paris VIII « Vincennes à Saint-Denis » qui prend la tête du classement, suivie par l’Université de Californie à Los Angeles, (…)
Confrontée à ce classement qui la place en 12e position des meilleures écoles dans le monde, l’Université de Harvard a émis un communique officiel un peu aigre qui affirme que, “ si le barème avait pris en compte la qualité des toilettes publiques, l’Université de Saint-Denis n’aurait jamais pu atteindre la première place, ni même la centième ”.
Mauvais perdants, Harvard ? “ Il est vrai que les toilettes de Paris 8, c’est un poème ” déclarait Christophe Willem, ancien étudiant et lauréat de La Nouvelle Star en 2006.

Je voudrai apporter ma pierre au classement de Vincennes avec quelques photos des toilettes de Paris 8 (disponibles sur flickr) :
toilettes du bâtiment B toilettes du bâtiment B

(Notons que des photos similaires ont été prises il y a plus de deux ans et qu’aucun travail de réfection n’a été été effectué depuis. Il n’y a toujours ni savon ni serviette.)
Les “Anciens” qui ont connu l’installation de l’université à Vincennes, racontent qu’à l’origine, il n’y avait pas de portes aux toilettes vincennoises : elles étaient considérées comme un luxe. Ils (et elles) voient dans les portes parfois présentes sur les toilettes à Saint-Denis une sensible amélioration des conditions de travail. L’absence de toute possibilité de se laver les mains n’est pas questionnée.
Et, pour ajouter quelques critères au classement, voici quelques anecdotes plus ou moins récentes, des extraits de mails collectifs :

La salle *** a servi de voie d’accès pour une tentative de cambriolage. Objectif : les ordinateurs de la salle *** . Le mur a été percé à l’aide d’un extincteur, suivi d’une tentative de passage par le plafond – nous ne savons pas comment ils ont été stoppés dans leurs efforts.
Le responsable de la sécurité sur l’université n’as pas le temps de perdre son temps pour porter plainte au commissariat de Saint-Denis. Après avoir lourdement insisté, la procédure semble mise en route, après moult interventions auprès de la Présidence.

L’action est stupide : les ordinateurs en questions sont de vieux modèles sans même lecteur de DVD… et ils pèsent quelques kilos ! Même en en volant 4 ou 5, le butin sera bien maigre.
ou encore :

Dans la série “Nous travaillons en toute sécurité” : une étudiante **** qui “harcèle” un enseignant de **** depuis un certain temps, est revenue à la charge à l’étage avant-hier, équipée cette fois d’un couteau effilé d’une taille respectable, pour faire la peau à ce dit enseignant. Comme il est spécialiste de ***** médiévale, je lui ai conseillé de porter dorénavant une cotte de mailles. Il a ri jaune. Une plainte est déposée via la préfecture pour une psychiatrisation rapide.
[crédit photo : nickwheeleroz flickr]

Il y a quelques semaine, nous recevions ce mail, qui précisait que la sécurité serait renforcée :

De: presidence < *****>
Date: *** mars 2008
Objet: [allp8] Sécurité
A l’attention de la communauté Universitaire
Les locaux de l’Université sont soumis de façon récurrente à des effractions ou tentatives d’effractions provoquant non seulement la perte de matériel, mais aussi en instituant une forme d’insécurité préjudiciable à tous.
La sécurité reposant avant tout sur la complémentarité des moyens mis en place, nous vous demandons de bien vouloir prendre note des mesures et demandes ci-après. Ces mesures feront l’objet d’ajustement en fonction du
retour d’informations que vous nous transmettrez sur notre email.
Point 1 – En semaine à compter du ***** mars, à partir de *****, l’ensemble des bâtiments ne seront accessibles que par une seule porte d’accès communément appréciée comme entrée principale. (…)

Apparemment cela n’a pas suffit…
Parfois les faits sont plus graves : ils touchent directement les personnes travaillant à l’université :

De: presidence < ******@***-paris8.fr>
Date: **** 12:06:56 GMT+01:00
Objet: [allp8] Grave incident au ***
A la communauté universitaire,
Je vous informe qu’une fois de plus, un incident grave s’est produit dans *****. Une collègue s’est fait agresser mardi soir par un individu qui a tenté, heureusement en vain, *****
Cette situation est inadmissible et l’Université s’associe à toutes les démarches susceptibles d’être engagées par notre collègue.
Dans l’attente de la mise en oeuvre du plan de sécurisation du site, élaboré par nos services, j’attire votre attention sur les risques encourus par les membres de notre communauté, en particulier à la nuit tombée. Aussi devez-vous rester extrêmement vigilants et ne pas hésiter à solliciter les vigiles pour vous faire accompagner lorsque vous quittez l’établissement.
Pour information, la stratégie délinquante est souvent la même:*****

Un an avant, presque jour pour jour :

De : presidence < ****@***-paris8.fr>
Date : ***** 10:40:27 HNEC
AUX MEMBRES DE LA COMMUNAUTE UNIVERSITAIRE
Notre collègue, *****, a subi une agression lourde jeudi dernier au sortir du *****
Nous manifestons notre soutien à notre collègue dans ces moments difficiles.
Nous demandons une vigilance particulière à tous les usagers de ***** dont la sécurisation va être réalisée comme l’a été ******
Le Président de l’Université

Il y a quelques années, à peine deux ans, c’était le pillage d’un UFR qui avait été relaté dans un journal gratuit.

Ces incivilités sont rarement mentionnées publiquement. Je me souviens que, dans un autre pays, à New York, le journal étudiant de la NYU faisait, chaque semaine, un bilan des mêmes incivilités [exemple], qui allaient de l’arrestation d’étudiants îvres aux agressions violentes (la nuit, même Manhattan peut être risqué). La diffusion d’informations objectivées, la constitution de séries plus ou moins longues, a ici ma préférence… [statistiques de NYU [PDF]] en leur absence, on recourra aux anecdotes.

Mise à jour : quelques commentaires de blogueurs sur Paris 8 :

I’m taking an interdisciplinary class at Paris VIII, on Said’s Orientalism as applied to feminist theories as applied to works of fiction. Or something like that. Paris VIII is an entirely different entity- first of all, it’s not actually in Paris, it’s in the Saint-Denis suburb, which is, well, sketchy. The school is very run-down and dingy, and has a very odd feel. My class here is small, maybe 15-20 students, at least 10 of whom are American. I like the professor very much, and because the class is so much smaller I’m less hesitant to participate. The only drawback is that it’s 3 hours straight, and sometimes my brain starts rejecting the wave of French coming at me around hour 2 and a half.
source

“Run-down” and “dingy” : ce n’est pas très gentil, mais c’est une description accurate.
à suivre


L'ordinateur vous recommande:

  1. Université fermée
  2. Prénoms et milieux sociaux
  3. Tentative de cambriolage
  4. Charisme de fonction
  5. Le nouveau Tigre
  6. Université… euh… fermée
  7. Blagues d’anthropologues
  8. Mariage halal
  9. Les sex shops, épisode 6 (A new hope ?)
  10. Choses en liste (8)

-->

5 commentaires

Un commentaire par Denys (04/04/2008 à 19:45)

Mais alors, si la densité de la population étudiante compte, comment expliquer que cette université détruise sa réputation en s’étendant sans cesse ? Depuis 1980, la surface des locaux a largement quintuplé, alors que, sauf erreur de ma part, le nombre d’inscrits n’a pas suivi. Il faut d’urgence interrompre les travaux du resto U !

Un commentaire par Jean-no (04/04/2008 à 23:11)

Pour l’appel à projets commémoratifs des 40 ans de Paris 8, une collègue proposait de prendre 40 photos de 40 wc différents.

Un commentaire par Baptiste Coulmont (05/04/2008 à 13:59)

> Jean-no : Et bien si la proposition de votre collègue tient toujours, voici déjà en photo les toilettes du 3e étage du bâtiment B.

Un commentaire par Baptiste Coulmont » Archives » Tentative de cambriolage (05/04/2008 à 16:51)

[…] de cambriolage Billet publié le 05/04/2008Voici quelques photos de la tentative de cambriolage dont je parlais hier. Tout d’abord, une vue partielle de la salle de cours en question : Voyez le faux plafond, il […]

Un commentaire par Al-Kanz (06/04/2008 à 17:10)

Bonjour

Y a-t-il jamais eu des savonnettes dans les universités françaises ? En 12 ans, je n’en ai jamais vu.