Angel / Un Ange Louise Labé, Quinzième Sonnet
Sonnets, Élégies, Épitres...
baptiste.coulmont@nyu.edu
français
néerlandais

Pour le retour du Soleil honorer,

Le Zéphir l'air serein lui appareille,

Et du sommeil l'eau et la terre éveille,

Qui les gardait, l'une de murmurer



En doux coulant, l'autre de se parer

De mainte fleur de couleur nonpareille

Jà les oiseaux ès arbres font merveille,

Et aux passants font l'ennui modérer



Les nymphes jà en milles jeux s'ébattent

Au clair de lune, et dansant l'herbe abattent.

Veux-tu Zéphir, de ton heur me donner,



Et que par toi toute me renouvelle ?

Fais mon Soleil devers moi retourner, 

Et tu verras s'il ne me rend plus belle.

        

Om de terugkeer van de Zon te vieren

Laat Zefier een helblauwe hemel komen

En wekt water en aarde uit hun dromen,

Zodat het een in ruisende rivieren



Kan fluisteren, de ander zich kan sieren

Met tal van bontgekleurde bloemenzomen.

Weer jubelen de vogels in de bomen

Om wandelaars die treuren te plezieren.



Weer dartelen de Nimfen in de maneglans

En treden op het gras met hun gedans;

Wil jij me, Zefier, van je zegen schenken,



Zodat ik mij vernieuw geheel en al?

Zorg dan mijn Zon opnieuw naar mij te wenken,

En je zult zien of ik niet stralen zal.



Traduit par Paul Claes



texte provenant de De Brakke Hond

        
Ecole normale supérieure